Skip to content

Voyage à Ebro Delta

Par Jordan Decomps, le 19 septembre 2018

Petit retour en images sur mon dernier petit trip de pêche en Espagne où j’ai pu tester la toute dernière série de canne spécial voyage de chez Bone Fishing World.

Des rêves plein la tête

C’est lors d’un récent tournage que nous prenons la route direction l’Espagne et plus précisément le légendaire Delta de l’Ebre tant réputé pour sa pêche exceptionnelle ! Nous rêvons tous de ces poissons emblématiques tels que le Tassergal, aussi appelé Bluefish ou encore le fameux poisson fantôme : la Liche Amie…

Seulement 4 heures de voitures me sépare de cette destination emblématique à la saveur légèrement exotique, je me demande même pourquoi ai-je mis autant de temps à franchir la frontière depuis tout ce temps. Ceci dit c’est chose faite et nous voilà arrivé au petit village de Deltebre où nous avions réservé un Airbnb pour seulement 40€ par nuit. Deltebre est un petit village typiquement Espagnol jonché de rizières qui chevauchent le Rio Ebro. L’embouchure qui forme le fameux Delta se situe à moins de 5km, ce qui en fait un pieds à terre parfait pour ce petit voyage de pêche.

Le temps de récupérer les clés chez notre hôte, décharger nos affaires et faire quelques courses au « supermercado » du coin, le soleil commence déjà se rapprocher de la ligne d’horizon. Un coup du soir s’ impose !

Le temps nous est compté, et nous remarquons un spot juste à coté de la maison sur le Rio en amont de l’embouchure. C’est un quai où le courant y est accéléré et nous semble propice à la présence de prédateurs. Nous optons tous pour des leurres de surfaces volumineux à la recherche du fameux « Ghost Fish » et seul Niak opte pour une approche plus fine et dégaine sa Major Craft Solpara Sps 772 mw. Deuxième lancé au shad et boom c’est pendu et ça à l’air gros… C’est un très beau loup d’estuaire qui avoisine les 70cm qui viens prendre la pose pour le plus grand bonheur du pêcheur.

Ce voyage commence pas trop mal.

Journée Offshore

Il fait beau, la mer est magnifique alors une journée en bateau s’impose.

Objectif du jour trouver un guide capable de nous faire capturer nos rêves et le miens à une couleur verte et saute dans tous les sens !!! C’est en nous baladant le long du Rio que nous sommes tombé sur la petite cabane du Delta-Game-Fishing. Après avoir fait connaissance et écouté le programme de la journée, le rendez-vous est pris pour le lendemain matin direction le grand large!

Le guide a bien compris ce que nous attendions tous mais nous met tout de même en garde, l’activité des poissons ces derniers jours n’est pas très élevée surtout sur les Tassergals et les Liches. Il est cependant ultra serein sur le fait de faire prendre les fameux Mahi-Mahi qui me font tant rêver même si leurs tailles ici ne sont pas démentielles.

La nuit risque d’être courte pour moi…

Le réveil à sonné, le bateau est chargé direction la mise à l’eau où nous attend un magnifique open de 7mètres ainsi que notre guide.

J’emmène avec moi la toute dernière canne Voyage 764xxh de chez Bone Fishing World à qui je compte bien faire prendre des coryphènes. Ses caractéristiques sont parfaites pour propulser quelques jigs comme les jigpara de 20 à 40 gr.

Une fois au large la traque commence par trouver des objet et débris flottant à la surface. Les Mahi-Mahi trainent toujours en dessous. Le guide aperçois des touffes d’herbiers en surface surement dû à la rencontre de deux courants.

 

Bingo elles sont là et ne manquent pas de monter sur les jigs. De petites Serioles en mini format les accompagnent et se jettent aussi volontiers sur nos leurres.

La mer se lève et fini les Mahi Mahi.

Le guide nous propose de finir la journée sur le Rio et de tenter de trouver les Tassergals et Liches. Ne nous faisons pas trop de film, le guide l’a si bien dit la liche c’est comme à la loterie et personnellement je n’ai jamais gagné au loto… Mais si on ne joue pas on ne peu pas gagner alors c’est parti pour de longues heures de top waters.

Après quelques suivi de Tassergals non concrétisés une belle explosion arrive en surface, je ferre c’est pendu ! La Bone Voyage travail à merveille malgré les sauts de ce bluefish endiablé !!! Je l’ai eu mon Tass.

 

VIVA ESPAGNA