Skip to content

Une fin d’année incroyable

Par Christophe Bardiot, le 7 janvier 2021

En cette fin de saison 2020 compliquée, l’eau est basse et très clair, la pêche est devenue ultra dur. Je suis tout de même parti pour une session rapide en pleine après-midi, j’ai 2h de pêche pour essayer de trouver des brochets actifs. Il fait froid, le temps est gris et pluvieux, une légère brise, la session s’annonce compliquée. 

Une fois sur place je remarque une forte pression de pêche avec plusieurs pêcheurs de présent sur la zone que j’avais prévu de pêcher. Tant pis je n’ai déjà pas beaucoup de temps on verra bien !

Après avoir passé différents types de leurres sans le moindre résultat, j’opte pour un KEITECH Swing Impact Fat en 6.8’’ (colori 416 Silver flash) en montage shallow non lesté afin de pouvoir passer au-dessus des herbiers, encore bien présent.

Une activité des poissons fourrage assez loin du bord me laisse penser quand cette fin de saison les carnassiers ne vont pas être loin derrière. Au bout de 30 minutes toujours pas de touche, direction une pointe exposée plein vent. Il me faut changer de canne pour atteindre une distance raisonnable avec le leurre, je passe sur la Benkeï BIS-744-MXH/FLE Travel qui se révèle incroyable de puissance et en distance de lancer.

Au 3ème lancer sur le poste, Boum, un joli brochet de 70cm qui monte sur la toise !

Je reste sur mon idée et insiste sur le même poste avec le même leurre, après plusieurs minutes je me fais stopper net, gros coup de tête dans la canne je me dit : ‘’Là j’ai mon big Fish ‘’ mais malheureusement le poisson se décroche quelque seconde plus tard, dommage.

Je continu (on ne change pas une équipe qui gagne) et me déplace de quelques mètres mais reste sur la berge frappée par le vent et retente ma chance , au bout de quelque tour de manivelle je ressent un petit toc dans la canne, bizarre pas d’obstacle à cet endroit , je relance aussi vite dans la direction et ce coup-ci je n’ai pas le temps de faire 2 tours de manivelle que je me retrouve pendu , ces lourd, très lourd , je vois arriver un très beau poisson, un coup d’épuisette et là un poisson bien gras avec une tête énorme .

Il frôle les 90 cm sur la toise. Le paterne du jour est trouvé…

Le temps passe et je vais bientôt devoir rentrer, je décide donc de retourner sur la zone ou se situait du poisson fourrages mais un vent en latérale complique sérieusement la pêche.

La dernière demi-heure va devenir un peu folle puisque je fais 4 autres touches avec 2 poissons qui se décroches sur la bordure et 2 autre brochets d’environ 60 cm qui viendrons à l’épuisette pour conclure cette journée aussi folle que compliquée.

Encore une fois la nage incontournable et les vibrations énormes du Swing Impact Fat sur un coloris très naturel pour cette fois-ci, aura fait une très grosse différence pour déclencher les attaques des brochets ce jour.