Skip to content

ZENAQ SONIO 100M, Une canne insolente !

Par Hugo Leybac, le 25 janvier 2021

 

La Sonio 100m fait partie des dernières cannes de la gamme défi muthos. Une gamme que Zenaq a conçu pour la pêche du bord. Les caractéristiques de la sonio 100m sont époustouflantes, une plage de 10-100gr pour les leurres ! Combinée au 10 – 30 lbs et une longueur de 3m04. J’utilise cette canne depuis quelques mois et je peux vous dire que Zenaq nous a encore sorti une merveille.

Action de la sonio 100M
Tout d’abord, la longueur de la canne… 3m04 c’est long, très long, surtout si vous êtes comme moi habitué à des longueurs comprises entre 2m20 et 2m50. Une appréhension vite dissipée une fois les premières sessions passées. Effectivement, vous avez déjà 79cm de poignée. La prise en main est appréciable notamment grâce à la poignée hexagonale, héritage des muthos. Le blank est fin, souple sans trop l’être, une réserve de puissance monstrueuse et avec les anneaux RG la finition est superbe. Comptez un moulinet entre 400 et 450gr pour équilibrer l’ensemble.

 

En terme d’utilisation, c’est tout bonnement un petit bijou. Je pense que comme 100% des pêcheurs vous ne faites pas tout le temps des gros poissons. Et j’ai vraiment pris plaisir à combattre des bars, aussi bien de 1kg que 5kg… Néanmoins, la réserve de puissance permettra d’avoir l’autorité sur un gros poisson si l’occasion se présente.

Pour moi, je peux exploiter le plein potentiel de la canne en bord de mer. Il ne faut pas oublier que c’est une canne de shore jigging… J’arrive à lancer des jig à plus de 130m ! Je vous laisse imaginer les spots que l’on peut atteindre avec. Toutefois, je l’utilise aussi pour la pêche au leurre souple, que ce soit à la volé, linéaire ou à gratter. Je vous conseille une tête plombée de minimum de 10gr pour être à l’aise. C’est une canne avec de la souplesse, par conséquent elle est moins résonnante. J’ai envie de vous dire que de toute façon, les poissons en mer sont nettement plus violents, la Sonio n’a pas besoin d’être une canne résonnante non plus. Concernant les leurres de surface, c’est un peu plus compliqué, la longueur et la souplesse sont un désavantage cependant ça m’arrive de lancer un topwater, de l’animer du moment que je ne reste pas plusieurs heures sur cette technique. Dans tous les cas, je trouve que de prendre la sonio en mettant, après lancé, la main au-dessus du moulinet apporte un vrai confort et plus de force pour les ferrages. Pour la pêche des pélamides, bonites et autres, la sonio 100m est un must !

Il y a aussi l’eau douce ! Et c’est un plaisir de vous dire que je découvre encore des nouvelles approches grâce à cette canne. Fanatique de la pêche de l’aspe, la Sonio 100M m’a permis de redécouvrir ce poisson. Dans un premier temps, la distance n’est plus un problème. Sachant que beaucoup de postes ne sont pas pêchés pour une question de distance de lancer. Dans un second temps, la longueur de la canne va permettre de ferrer un poisson à plusieurs dizaines de mètres sans problème. La souplesse de la canne va fortement diminuer la probabilité de décrocher le poisson en combat. Et dans un dernier temps, de pouvoir pêcher avec des leurres plus lourds et plus gros pour sélectionner les poissons trophées. Et en plus de tout ça, vous allez kiffer les combats, peu importe la taille des adversaires !