Skip to content

Une journée comme on en rêve

Par Eric Maucci, le 13 juin 2019

Après avoir reçu quelques nouveautés en leurres souples à brochet je décide de partir faire une journée avec Mat au brochet exclusivement sur un lac aveyronnais pour tester ces fameux leurres. 

En arrivant le lac est à son niveau maxi, les buissons sont immergés donc une pêche de bordure s’impose.

                                            

Malheureusement, que des brochets ne dépassant pas les 60cm sortiront de leur cache pour venir prendre mon leurre de 17cm,chose qui me réconforte, j’ai la bonne vibration et la bonne couleur.

Je m’aperçois que sur mon sondeur il y a des boules de vifs plus profondes et de taille plus grosse juste sous le bateau qui se situe dans les 8m .

Changement de tactique je me décale dans 12m d’eau et change de taille de leurre et de grammage en restant dans un coloris similaire.

Au bout de trois quart heure voir une heure de pêche sur un cassant d’environ une dizaines de mètres une touche monumentale suivi d’un arrêt et d ‘un démarrage fulgurant et me voilà parti pour un combat inoubliable, je dit à Mat là il y a du lourd ma canne MAJOR CRAFT est cintrée encaisse les rush les uns derrière les autres.

La seule idée en tête de voir ce poisson que je tiens,c’est lourd très lourd rien avoir avec le brochet du mois dernier qui pourtant m’avais donné de bonne sensation avec ces 1m15 bien fat.

Mon premier mot a été à Mat ne me le rate pas à l’épuisette et l’a tout me passe par la tête la fiabilité de mes nœuds. Va t’il me coupé ? Je ne brusque surtout pas les choses,  j’en profite pour le pomper et le ramener sur quelques mètres,les rush sont toutes en puissance, on l’aperçois  sous la surface il est énorme, pas facile à estimer mais pour moi je pense qu’il mesure environ  120cm, nouveau départ tout en force et il s’écoule encore trois à quatre minutes de combat avec une belle chandelle a plus d’un mètre de haut , je le lève en surface mais il fait demi-tour juste devant l’épuisette ; raté pour cette fois ! la seconde tentative est la bonne on finit par le mettre dans l’épuisette, il est énorme, un bœuf , je ne peux m’empêcher de pousser un cri de joie  car une chose de sûr  j’ai battu mon record, c’est bien le plus gros brochet que j’ai fais en le regardant .

La tension tombe il est au sec comme on dit,on mouille la toise,le pose dessus elle est juste assez large pour le recevoir et là, explosion de joie : 1m25 de muscles .

Un souvenir gravé à jamais, surtout la remise à l’eau où l’on voit notre poisson trophée repartir dans son milieu naturel.

    

 

Merci à EASTFIELD LURES pour ces leurres souples

WINGMAN 17cm coloris FORT KNOX

et le King LE WINGMAN 21CM GOLDEN SHOWER