Skip to content

Un nouveau leurre a pike ! Le Primal !

Par Adrien Rigau, le 18 décembre 2018

Pour les vacances de Toussaint,
j’ai décidé de me « sacrifier » et de répondre positivement à la demande
de mon fils Louis, âgé de 8 ans,
qui me bassinait pour aller pêcher dans les Landes.

Ayant moi-même découvert la pêche dès mon plus jeune âge, en famille, grâce à mon papa, mon oncle et mon grand-père,
c’est avec un immense plaisir et une grande fierté
que j’essaie de transmettre cette passion à mon petit bonhomme.

Le mobil-home réservé, c’est avec beaucoup d’enthousiasme
et de rêves de poissons que nous prenons la route.

Dans mes valises, j’emporte le Jackson Primal,
nouveauté 2019, fraîchement débarqué par la poste.

Ce swimbait aux finitions sublimes a toutes les qualités requises pour déclencher les brochets landais dans le lac de Biscarrosse, riche en herbier.

C’est l’occasion idéale de le mettre au banc d’essai !

Pour ce premier jour, nous découvrons, au réveil, un brouillard Breton !

Arrivé à la mise à l’eau, j’appelle mon poto Christophe Maffezzoni, guide de pêche sur le secteur, qui est déjà sur l’eau avec un client.

https://www.lecimap.com/ & https://www.facebook.com/lecimap/

La visibilité étant réduite à 20 mètres, et vu l’étendu d’eau devant nous, il me donne pendant notre échange les coordonnées GPS de leur position que je rentre dans mon Helix 9.

Après 15 minutes de navigation, le Skeeter Boat de mon ami apparait dans la brume matinale.

https://www.lecimap.com/skeeter/

Les hommages du matin étant fait 😉, il me raconte qu’ils ont trouvé la pêche et enchainent les brocs !

Parfait !!

En bon guide qu’il est, il me briefe complet et me livre tout ça sur un plateau d’argent !

Je reste avec mon Loulou à proximité quelques minutes histoire de les observer et effectivement ça cogne dur !
Les fishs s’enchainent !!

Mais Christophe étant en presta, je décide de m’éloigner de plusieurs centaines de mètres histoire qu’il fasse son job tranquille…

et que de mon côté, je fasse le mien avec mon loupiot qui est chaud patate en voyant les copains faire danser les poissons.

J’attaque une dérive sur une bordure avec exactement les mêmes caractéristiques que la zone où était Tof :
profondeur 1 mètre 50, en lisière d’herbier.

Les poissons semblent chasser vraiment au début de l’herbier, le fond est sableux, et les herbiers éparses.

J’équipe ma Zenaq Spirado Blackart B79-Cover PE du Primal juste sorti de sa boite.

https://www.wayoffishing.fr/produit/spirado-blackart-casting/

Le premier lancé me conforte dans mon choix, le leurre nage avec un réalisme bluffant, évoluant lentement juste au-dessus des herbiers… Obligé ! il va se faire sanctionner !!

3 lancés plus tard, premier contact et un 50+ au bateau ! cool !

Nous reprenons la dérive et c’est à mon fils de débloquer le compteur à son tour !

Après avoir parcouru 20 mètres, il y a un renfoncement dans la berge qui forme comme une petite baie….
Roselières en bordures… herbiers…
Je mets l’ancre sur mon Terrova BT.

First cast… et …

cartouche !!

Qui se solde par une décroche. M..de !!

Nous quadrillons la zone, décalant chaque lancé de 5 mètres. Et bim ! Pendu ! 76 cm à l’épuisette !

« Papa ! il est balèze celui-là ! » 😉.

Un petit tour au vivier histoire qu’il récupère, je « chek » mon bas de ligne, et mon Primal retourne vite fait au taf !

Arrivé à 10 mètres du bateau… Je sens une « pichenette » …. « Loulou, j’ai un poisson qui suit … »

je ralentis la récupération et dès que j’aperçois mon leurre à peine à 5 mètres du bateau…
Une bouche béante s’ouvre et engloutit mon leurre !!

Ferrage de bucheron !

Ma spirado courbe l’échine : « Euh Loulou ? attrapes l’épuisette stp ».

Mon fils s’exécute, et se tourne épuisette dans l’eau.. pas du tout conscient du type de client au bout du fil !

Je ne concède pas un centimètre et met une pression de fou à ce poisson qui, en 30 secondes, se retrouve à portée d’épuisette !

  • « Ouaaaaah ! papa ! il est énorme celui-là !! »
  • « Gardes l’épuisette dans l’eau, et quand je te le dirais… tu la lèveras. »

Petit coup de pression père / fils 😉… quelques secondes s’écoulent, le temps est suspendu !

Et délivrance !
Au premier passage mon petit bonhomme m’as mis ça comme un chef au fond du filet !!
Cris de joie !! Faire un métré avec mon fils et qu’en plus se soit lui qui me l’épuise …
Je suis aux anges !

Un tour au vivier, coup de fil à Tof … séance photo, et ce seigneur a retrouvé son élément !!

Mon copain m’a gratifié d’un petit « fumier ! »

5 minutes d’émotions et de partage en mode rigolade …

 

Et voilà comment s’est passé nos deux premières heures de pêche…
1er matin… 1er jour de vacances …
Un moment avec mon fils qui restera gravé. Magie de la pêche….

Je voudrais faire un petit clin d’œil à mon ami Christophe et son fils Emilio de 4 ans, avec qui nous avons vécu une semaine riche, en poissons, en émotions, et en partage avec nos loulous respectifs.

Il me reste à vous dire à bientôt pour de nouvelles aventures 😉

Vivez vos rêves et relâchez-les !

Bonnes fêtes à tous !

Adrien