Skip to content

Un été à l’aspe

Par Romain Francois, le 12 mai 2022

L’aspe, Leuciscus aspius, est une espèce de la famille des cyprinidés mais ayant un comportement de carnassier. C’est un formidable chasseur, avec des attaques foudroyantes en surface, pour monter le curseur de l’adrénaline à son maximum.

LA DECOUVERTE

Je l’ai rencontré pour la première fois il y a 5 ans dans la Loire après une invitation des copains de la firme Way of Fishing à venir le traquer.

Un week-end de fou ou je ne fis pas moins d’une vingtaine d’aspes. Je m’étais promis de revenir le traquer au plus vite. Ce que je fis mais sporadiquement, car le manque de temps et l’éloignement des spots ne me facilitaient pas la tâche.

Une autre sortie avec la Team et mon binôme Marco nous marqua au fer rouge et nous décidâmes en 2021 d’y consacrer notre été, surtout que les aspes ont eu la bonne idée de vraiment se rapprocher de chez nous.

Ce qui nous a le plus plu chez lui, ce sont ses attaques de folie en surface, et à ce petit jeu Way of Fishing distribue les marques idéales avec des leurres magiques.

PECHE EN SURFACE OU SUB SURFACE

Le plus connu d’entre eux et le plus régulier, vraiment l’indispensable, c’est le Debu Nyoro de chez Jackson. Taille idéale, il se lance loin, et sa nage complètement erratique avec son flap sur l’eau si caractéristique en récupération rapide est d’une efficacité redoutable chez les aspes. A ne jamais oublier dans sa boite. On peut aussi l’utiliser en sub surface car il est coulant, et quand les aspes ont du mal à monter en surface c’est une arme de tout premier ordre juste sous la pellicule d’eau. Il sait tout faire.

Autre leurre fabuleux, le Chappy de chez Ima. Il est plus gros et plus lourd que le Debu Nyoro mais surtout plus bruiteur. Sa grosse bille attire les aspes de loin et je l’utilise surtout le matin tôt ou dans les courants les plus violents car il est repéré de loin par nos amis. Il nous a rapporté de gros spécimens avec des attaques d’une agressivité foudroyante.

Mais nous avons remarqué que l’aspe apprend vite et qu’il est indispensable de posséder un grand panel de leurres de tailles, de nages et surtout de sonorités différentes afin de tromper régulièrement leur méfiance.

Et nous avons utilisé avec succès l’indémodable Chihuahua 110 et bien sûr le tout nouveau 90. Une petite friandise quand les conditions se durcissent. Chez Bone l’Entice 110F et le Hoverjet 100 sont des leurres innovants et très efficaces. Chez Ima Lures le Skimmer propose une nage vraiment différente.

Un autre leurre nous a apporté beaucoup d’aspes et des gros, c’est l’Autowalker 115S de Mechanic Lures. Sa force principale est sa distance de lancer qui est tout bonnement extraordinaire. Un poste inatteignable c’est sans compter sur lui. Un pur missile qui fend l’air et qui va chercher nos amis dans les zones où ils croient être en sécurité. A avoir absolument.

DESCENDRE DANS LES COUCHES D’EAU

Malheureusement nos chers aspes ne sont pas toujours enclins à éclabousser la surface et il faut parfois les chercher plus bas dans la couche d’eau.

C’est là qu’interviennent les Jerk Minnow et encore une fois, comme pour la truite, les Meteora de Jackson en 80 et 70 sont juste idéaux. Ils se lancent très loin et déplacent beaucoup d’eau ce qui leur plaît beaucoup. Ils tiennent parfaitement les courants, même les plus violents.

Et s’il en faut un plus discret quand ils sont peu mordeurs, l’Artist Heavy Weight saura décider les plus récalcitrants de par sa faculté à se faufiler en toute discrétion dans les courants ou les pools plus lents entre les obstacles, ce qui ne manquera pas d’attiser la curiosité des aspes.

D’autres types de leurres permettent d’agrandir nos boîtes de pêche et sont d’une efficacité redoutable. Ce sont les jigs. Entre 10 et 30 g suivant les postes, ils permettent de battre énormément de terrain très vite. Que ce soit en lancer ramener rapide ou en animation avec des petites tractions ils apportent une approche différente. Et quand nos chers amis chassent dans les alvins de l’année c’est le leurre qu’il faut. Les jigpara de Major-Craft sont une référence dans beaucoup de pêches et pour l’aspe ils ne dérogent pas à la règle et que ce soit le jigpara normal, le swim, le surf ou le Maki slow ou jet avec l’ajout d’une petite palette ils sont tous d’une efficacité chirurgicale.

Bien sûr c’est une liste exhaustive et bien d’autres leurres fonctionnent mais avec cela vous êtes sûr de viser juste.

Au niveau des cannes nous avons utilisé des Zenaq Snipe 78RG et 86 et la Plaisir Answer 90. Une tresse Varivas PE 1,2 ou 1,5 est le bon compromis entre distance de lancer et résistance. Un bas de ligne en fluorocarbone en 33 centièmes est top entre résistance à la traction et à l’abrasion. Pas besoin de finasser en montant trop fin, nous n’avons pas remarqué de différence notoire.

Nous avons bien sûr maintenant envie de faire un hiver complet à le chercher, sans doute de manière différente puisque qu’il n’aura surement pas le même comportement. Ce sera un nouveau challenge excitant qui nous permettra de parfaire notre connaissance sur ce poisson fabuleux et de tester de jolies nouveautés également.

A bientôt .