Skip to content

TT Shad, un simple shad?

Par wayoffi, le 28 décembre 2017

Le shad est certainement le type de leurre le plus employé en France. Facile d’utilisation et efficace sur la plupart des prédateurs de nos eaux, le marché français du shad est en pleine explosion.

Difficile de s’y retrouver dans ce large éventail de choix !!!

Il y a bien sûr les références que tout le monde connaît et emploie avec plus ou moins de succès ; cependant nos amis carnassiers ne sont pas dupes. L’emploie systématique et répété du même type de shad sur les spots habituels met rapidement nos partenaires de jeu en alerte provoquant ainsi la fuite et la fermeture à double tour des gueules !

Combien de fois avons-nous aperçu du beau monde à l’échosondeur et après 2/3 passages stériles sur zone tout avait disparu !

Aspirateur!!!

Pourtant malgré cette accoutumance, un shad s’avère être encore régulièrement décisif notamment sur des spots où la pression de pêche est forte.

Il s’agit du TT Shad de chez Bait Breath. Ce n’est pourtant pas une nouveauté, mais son utilisation encore trop peu développée permet de tirer souvent son épingle du jeu.

Élaboré spécifiquement pour le marché européen par la firme japonaise Bait Breath, il se décline pour l’instant en 5 tailles (2,4’/2,8’/3,2’/4′ et 4’8) et 14 coloris (coloris spécifiques pour les tailles 2.4 et 2.8) permettant de s’adresser à toutes les espèces dans la plupart des situations. Le leurre est aromatisé dans la masse avec le célèbre attractant BYS MIX composé de crevette, de calamar, de poudre de poissons et d’autre composant tenu secret par Bait Breath !

La partie « tête » du shad est assez volumineuse, avec une fente sur le dos pour faciliter le passage d’un hameçon texan ; la partie « arrière » s’affine pour laisser place à une caudale bien particulière qui prend vie dès contact avec l’eau

Il est constitué d’une matière assez dense qui s’avère vraiment résistante même aux dents des brocs et aux skipping répétés.

Un autre atout et non des moindres est son prix relativement peu élevé. En effet le prix de la pochette oscille entre 8 et 10e et quand on goûte à son efficacité on ne tarde pas à vouloir toute la collection.

 

Ce qui, à mon sens, en fait sa force, c’est qu’il déplace beaucoup d’eau de par son volume tout en produisant des vibrations fines et uniques grâce à sa caudale en triangle (le fameux Triangle Tail). Celle-ci bat à la moindre sollicitation et se révèle terriblement efficace pour les pêches verticales.

rien ne dépasse, preuve de son efficacité!

Le mouvement de la caudale est unique ; en effet le paddle bat de façon irrégulière et c’est ce déséquilibre dans la nage qui le rend tant attractif pour les carnassiers. Ce style de nage atypique est un vrai plus pour proposer quelque chose de nouveau à des poissons parfois très sollicités, un réel effet surprise !

Le TT Shad est également très polyvalent au niveau technique de pêche. Capable d’être skipper en weightless sous les frondaisons avec un texan pour aller chercher du bass, d’être utilisé en tant que trailer de swimming jig pour rechercher les brochets dans les herbiers, en buzzing pour la traque des loups dans les étangs ou bien encore sur une simple tête plombée pour pêcher en linéaire et en verticale nos percidés favoris !

les grosses aiment le croquer!

Je vais plus particulièrement m’attarder sur son attrait envers les grosses perches. La période préférentielle pour traquer dame zébrée et sans aucun doute la fin d’été début d’automne marquant un regain d’activité chez les plus beaux sujets. Le menu fretin étant encore souvent de petite taille je me porte principalement sur 2 tailles de TT shad, le 2.8 et le 3.2inch.

Niveau coloris je ne m’embête pas : un chart glow, un blanc et un coloris pailleté (le coloris champagne a rencontré un franc succès les jours de grand soleil) feront largement le job dans toutes les situations.

Généralement cette période n’est pas propice à la pêche sur des gros tombants ou encore les fosses qui sont encore bien désertes. Le coup du matin est à privilégier sur les grandes plages parsemées d’herbiers où l’eau a tendance à se réchauffer plus vite et à attirer le baitfish. C’est souvent ici que de nombreuses chasses sont susceptibles d’éclater à l’aube. Un tt shad monté sur une simple tête plombée ronde entre 2 et 5gr est souvent rapidement sanctionné.

Je recommande l’emploi de tp avec un hameçon court en taille 2 ou 1 afin de ne pas brider le leurre.  Plusieurs animations sont ainsi possibles et il faut souvent procéder par élimination afin de savoir qu’elle est la plus prolifique en jolis poissons. Une récupération linéaire demeure efficace lorsque les poissons sont relativement bien actifs ; elle a l’avantage de pouvoir couvrir rapidement du terrain et de localiser les tenues des poissons.

Une fois la phase d’alimentation des poissons passée, il est tout à fait possible de déclencher des attaques en ralentissant un peu sa pêche, en essayant de « gratter » plus proche du fond. Une alternance de pause, accélération et descente du leurre vers le fond est souvent payante. Il ne faut également pas hésiter à poser son leurre au fond et lui imprimer de légers frémissements, cette animation permet souvent de prendre de très jolies zébrées qui aiment ramasser sur le fond !

L’activité des grosses perches est souvent relativement courte, et après la chasse les plus beaux sujets ont tendance à déserter la zone pour se réfugier dans des endroits plus encombrés où elles se sentent plus en sécurité. Les bois morts et autres encombrements sont alors des postes de choix. Le TT shad en 2.8 monté sur un hameçon texas taille 1 est vraiment idéal pour débusquer ces beaux poissons en plein cover. Il ne faut pas hésiter à légèrement surplomber le montage (7à 10gr) afin de favoriser une descente rapide dans les structures et jouer sur la réactivité des perches.  Un matériel casting est fortement préconisé (la msx 67Mh de chez Major Craft est vraiment idéale pour ça) afin de favoriser « l’extraction » des plus jolis sujets sans compter que l’on n’est pas à l’abri de trouver de belles surprises dans ces encombres. La plupart des touches intervienne les ¾ du temps lors de la première tombée du leurre, les vibrations si particulières du TT shad rameutant rapidement les perches autour. Le plus important ici est vraiment la précision du lancer. Il ne faut vraiment pas à hésiter à balancer vraiment au fin fond des embâcles car c’est bien là que seront les pizzas ! Il est bien évident que cette pêche nécessite au minimum un 30/100 -ème en bas de ligne et une tresse de mini 1 PE.

Pour conclure cet article on peut dire que le TT Shad Bait Breath apporte un vrai plus dans la gamme des shads actuels et les nombreux poissons pris dans des conditions difficiles témoignent de son efficacité. Il autorise vraiment un large panel de montage et si jamais vous l’essayer il deviendra à coup sûr une de vos armes favorites

Essayez-le et vous verrez !