Skip to content

Retour de test sur le Sac Bone Expedition

Par Tony Alferez, le 13 juin 2022

Comme tous les pêcheurs lorsque je vais au bord de l’eau, s’il y a bien une chose que je déteste, c’est de ne pas pouvoir amener tout ce que je veux pour pouvoir réussir ma session. Évidemment, un paramètre essentiel, c’est de pouvoir amener tout cela dans un maximum de confort et de sécurité !

Voilà comment s’est posé le problème des caractéristiques essentielles pour moi en ce qui concerne THE sac « idéal ».

Le Cahier des charges

Il me fallait impérativement trouver un sac aussi bien adapté à l’eau douce qu’à la mer, une grande capacité de stockage, une modularité simple et efficace, une étanchéité irréprochable , une grande solidité, et surtout, un énorme confort d’utilisation. Une fois ma liste d’impératifs posés , je me suis mis à la recherche de mon sac idéal ! Et il finit par avoir un nom : le Bone Expédition !

Reprenons les caractéristiques importantes à mes yeux :

  • Un sac adapté pour l’eau douce et la mer

Pour avoir la chance de pratiquer les deux, le milieu le plus contraignant est évidement la mer (salinité oblige). En effet, notre matériel (leurres, ciseaux, agrafes) est très sensible à la présence d’eau et encore plus quand celle-ci est salée.

C’est pour cela que je me devais de trouver un sac possédant une résistance et une étanchéité irréprochable.

  • Une étanchéité irréprochable

Construit à base de Polyester 600D + TPU, le sac est complétement étanche (sauf la pochette de devant), de plus vous n’avez pas de couture sensible, ici tout a été thermosoudés pour une efficacité totale et une grande longévité.

Le tissu utilisé lui permet également d’être extrêmement résistant à l’abrasion, ce qui est fondamental lorsque l’on se balade sur les rochers (du bord en mer) ou que l’on traverse les ronces pour aller sur les spots reculés en rivière.

  • Une grande capacité de stockage

Avec ses 30L, je peux amener plusieurs boites à leurres (4 en moyenne contenant des leurres durs entre 80 et 170 mm) et quelques pochettes de souples. Il m’arrive même de prendre deux RK 4500 de chez Ring Star pleines de Big Bait lorsque je pars pêcher le brochet. Au final on se retrouve avec un poids non négligeable sur le dos, ce qui sous-entend que, sans renfort sur les points d’appuis du sac, on pourrait se retrouver dans une situation totalement inconfortable.

Ici tout a été pensé autour du paramètre poids et confort, et nous permet donc de ne presque pas sentir le sac, même quand celui-ci est chargé au max ! Après plusieurs heures de marches et de pêche, je n’ai jamais été incommodé par un mal de dos ou une gêne, et pourtant je suis loin d’être un grand sportif.

Retour d'expéricence

Aujourd’hui, cela fait 8 mois que je possède ce sac et je peux vous garantir qu’il a rempli toute mes attentes. Je pratique aussi bien en mer qu’en rivière, et, de ce fait, j’ai pu le mettre à l’épreuve dans ces deux milieux.

Cet automne, il a été pour moi essentiel à la réussite de mon séjour dans les polders hollandais, je parcourais beaucoup de kilomètres avec tout ce qu’il me fallait en matériel dans mon sac, ma crainte était d’avoir mal au dos (j’ai tendance à être très sensible du dos, quarantaine approchante lol).

J’ai été très heureux de constater que les mousses de protection au niveau des bretelle et au niveau du sac (voir photo) jouaient parfaitement leur rôle de maintient. Deux sangles, une au niveau du torse et l’autre à la taille, permettent également d’assurer le maintien latéral du sac tout en soulageant le dos.

Enfin, en mer sur les pêches du bord, j’ai été très surpris de constater que mon matériel restait tout le temps au sec, malgré parfois des moments d’inattention qui voyaient mon sac régulièrement submergé par des cassants venant s’écraser sur les rochers. De plus le sac sur les photos est mon sac perso, comme vous pouvez le constater, il n’est absolument pas abimé malgré le fait qu’il ait parcouru pas mal de kilomètres, frotté énormément sur les roches, pris des ronces, été recouvert de sable, d’eau de mer…

Par ailleurs, il n’existe pas de fermeture éclairs (hormis la pochette de devant, fermeture avec revêtement étanche) ce qui garantit une plus grande longévité sans un entretien trop excessif (rien de pire que d’avoir une fermeture rongée par le sel et qui refuse de se fermer).

Pour finir, même si le prix représente un investissement certain, sachez que c’est aussi la garantie de trouver le produit quasi parfait ! Pour que la contrainte de devoir porter tout son matériel ne vienne pas gâcher le plaisir de pratiquer son sport favori, et ce dans un confort optimal.