Skip to content

Petit tour de mes boites de pêche pour l’hiver

Par Eric Maucci, le 4 novembre 2021

Le début d’hiver est là et c’est une période que j’affectionne particulièrement ! Il est donc de temps de faire un point sur mes boites de leurres et tout le matériel de manière générale.

En faisant tout cela, je me suis rendu compte que mes articles relatent souvent mes sorties de pêche autour de quelques leurres qui ont fait la différence lors de ces dernières. Mais cela n’est pas représentatif des leurres qui garnissent mes boites afin de parer au mieux à toute éventualité.

Je vous propose donc de faire un tour de ce que j’emmène presque toujours sur l’eau, notamment lors de mes sorties hivernales qui s’articulent bien sûr autour de 3 espèces : le Sandre, la Brochet et la Perche !

LE SANDRE ET LA PERCHE

Voici donc ce que j’ai avec moi pour le sandre et la perche. Mes pêches se composent autour de 3 techniques : la verticale, le linéaire et le drop shot. Ces dernières me permettent de prospecter tout type de poste et sont polyvalentes sur ces 2 espèces.

Les leurres pour la verticale

Pour la verticale, les Easy Shiner en 5’’ et 6,5’’ ainsi que les Swing Impact Fat de 4,8’’ à 6,8’’ sont vraiment mes leurres de prédilections !

Ils me permettent facilement de faire varier la taille, les vibrations, les volumes et donc de m’adapter au mieux aux besoins de la situation.

Concernant les couleurs, les 417, 422, 424, S13 et S15 sont mes favorites car elles répondent à la majeure partie des eaux que je fréquente.

Les leurres pour le linéaire

Pour le linéaire, j’aime utiliser des leurres un peu plus petits. Les Easy Shiner et les Swing Impact sont de nouveau présents mais cette fois-ci en 4’’ et 5’’ pour les Easy et en 3,3’’ / 3,8’’/ 4,3’’ pour les Swing Impact Fat.

J’ajouterai ici le Swing Impact Slim en 4’’ et 4.5’’, qui est une version plus effilée du Swing Impact Fat, afin de venir compléter cette gamme et qui permet de proposer une vibration différente. Mes couleurs favorites : 400, 417, 422 et 481

Mais cette technique, me permet aussi d’utiliser bien d’autres leurres afin d’être le plus efficace.

– Chez Keitech, les Flapper Grub avec majoritairement les coloris ci dessous :

– Chez BaitBreath, les TT Shad et E.T Shad en 4’’, 4’’3 et 4,8’’ sur les couleurs suivantes :

Les leurres pour le dropshot

Pour mes pêches en drop shot : les Shad Impact, Live Impact et les Fish Up Tanta sont mes références !

Je choisi des Shad Impact en 3’’ et 4’’ couleurs 417, 422, 426 et 481 :

Pour les Live Impact, j’utilise exclusivement la taille en 4’’ sur les couleurs S16, S17, 424 et 422 :

Quant à mes Fish Up Tanta ce sera des TANTA 2,5’’ dans les coloris 55, 57 et 74 :

J’utilise beaucoup cette technique sur les perches, mais elle peut aussi s’avérer redoutable sur les sandres !

LE BROCHET

Pour mes pêches de brochet, je vais privilégier 5 types de leurres.

Chez Keitech, les Easy Shiner en 8’’ et les Swing Impact Fat en 6,8’’ et 7,8’’ dans les couleurs S05, 481 et S13.

Chez Fish Up, le Wizzle Shad en 7 et 8, le Ram Shad et le Ram Grub dans toutes les tailles.

J’ai toujours réussi grâce à ces leurres à trouver les compromis intéressants quelque soit le moment de la journée et de l’année. Les conditions peuvent en en effet varier au cours d’une partie de pêche et il est donc important de pouvoir proposer un leurre cohérent en fonction du moment mais aussi de la technique utilisée et des postes pêchés.

Viennent bien sûr s’ajouter à cela, les têtes plombées nécessaires à monter tout ce petit monde ! Vous retrouverez facilement les références de ces dernières dans mes articles précédents.

Comme vous l’aurez compris, ma sélection de leurres s’effectue autour de la couleur, du volume du leurre, de sa longueur et bien sûr de son type de caudale.

Pour les couleurs, je vais privilégier des couleurs plus ou moins naturelles lorsque les lacs sont normaux, c’est-à-dire quand les eaux ne sont pas très teintées (du type crue). Si en revanche l’eau est très teintée j’utiliserai alors des leurres beaucoup plus voyants, du type Fire Tiger et autres…

Le volume et la longueur me permettent d’essayer de proposer à nos carnassiers ce qu’ils recherchent ! Un petit gardon par exemple ne déplaçant pas le même volume d’eau de part sa longueur et son volume.

Quant aux différentes caudales (de manière générale paddle ou finesse) : cela me permet souvent d’être plus ou moins discret en fonction de l’activité des poissons. Un poisson agressif sera souvent plus réactif à une caudale en paddle alors qu’un poisson moins agressif sera souvent plus réactif avec une caudale type finesse.

Je vous laisse faire l’inventaire de vos boites et adapter vos couleurs, notamment en fonction de vos eaux, mais si vous avez ces leurres avec vous, vous arriverez à tirer votre épingle du jeu !