Skip to content

Pêche du brochet en pélagique

Par Romain Le Guerneve, le 1 octobre 2020

 

 

La pêche du brochet peut se pratiquer de plusieurs manières . Pêche de bordure ( shallow ) , à la mouche et en pélagique . Le sujet de cet article va porter sur cette dernière technique qu’est la pêche en Pélagique ! Souvent porteuse de gros poissons . Il faut avoir de la patience , savoir être placé au bon endroit et surtout au bon moment , mais pas avec n’importe quel matériel .

Pêche en pélagique ??? Kesako ???

 

 

La pêche en pélagique est une technique de pêche assez particulière . En effet , celle ci consiste à chercher des poissons qui sont décollés dans des couches d’eau assez importantes ( des fois plus de 50 M ) . Sur des grands espaces comme le Léman ou bien dans ma région ici en Espagne , plus précisément en Extremadure nous avons la chance d’avoir de véritables terrains de jeu pour ce genre de pêche , car c’est des grands lacs de barrage , donc qui possèdes des profondeurs pouvant aller à plus de 50 Mètres . Sur ce genre de lac , les brochets ont un comportement de type marin . C’est à dire que selon moi mise à part en période de reproduction , je reste persuadé que certains brochets ne bougent pas beaucoup de ce genre de poste ! Car très souvent c’est par là que transite la nourriture ( poisson fourrage ) de part les courants et la température de l’eau souvent plus fraiche que les bordures  . Sur ce genre de configuration les brochets restent décollés dans les couches d’eau à poursuivre le bait fish . Après plusieurs années d’expérience , j’ai pu me rendre compte , à quel point un brochet pouvait faire de la distance pour rester sans cesse autour des ces boules de fourrage .

 

Joli poisson prit sur un TT Shad , le poisson était décollé à 10  sur une profondeur de 22 m .

Comment aborder cette pêche ??

Comme je l’ai dit plus haut , c’est une pêche qui demande énormément de patience . Le but va être de chercher en premier temps le bait fish , puis s’il y a des brochets suspendus autour de ces derniers ou même souvent complètement à l’intérieur du fourrage ! Ensuite il faut observer à quelle hauteur d’eau se trouve les brochets et de pêcher soit cette hauteur d’eau ou bien au dessus d’eux . La hauteur à laquelle il faut faire nager son leurre au dessus des brochets est très aléatoire . En effet , cela peut arriver que  le brochet est par exemple à 10 m , il va falloir passer son leurre à 10 m . Des fois il faudra que le leurre passe au dessus de lui (  de 1 pouvant aller jusqu’à 10 m ) . Je me suis vu avec des clients , les faire pêcher des brochet suspendus dans 15 m et que pour déclencher des touches passer le leurre dans7 ou 8 m d’eau . Chose qui est également très importante , c’est de bien savoir de quel type de poisson fourrage est en dessous du bateau et d’adapter son leurre ( taille et couleur ) et du poids de sa tête plombée en fonction de la hauteur d’eau pêchée ( en général entre 15 et 50 gr ) . Pour définir la hauteur de nage de son leurre , regardez bien au sondeur et compter le nombre de secondes que votre leurre mets a descendre à la hauteur souhaitée  . Ensuite moulinez très lentement afin que le leurre reste bien dans la couche d’eau nécessaire .De temps à autre j’aime bien à mi chemin de la récupération faire une pause afin de faire planer mon leurre , cela peut déclencher une touche !

Capture d’écran de plusieurs brochets situés entre 10 et 12 mètres d’eau avec quelques petits bancs de poisson fourrage

Le matériel utilisé

 

Pour  cette pêche , je n’utilises que du matériel casting . J’ai opté pour 3 modèles de cannes

 

  • La Major Craft Benkei  76 xh : Parfaite pour lancer des leurres entre 20 et 70 gr . Sa longueur est parfaite  afin de pouvoir lancer loin et elle possède une très bonne réserve de puissance pour combattre les gros brochets .
  • La Major Craft Benkei 80 xxh : Au top lorsque que je souhaites passer sur des leurres plus imposants .C’est une véritable rampe de lancement de part sa longueur de 2.40 m.
  • La Zenaq Spirado Blackart B79 cover pe : C’est la canne que j’utilises le plus de part sa légèreté   , sa résonnance incroyable et sa réserve de puissance qui est vraiment hallucinante .

zenaq b 79 cover pe en action

Les leurres utilisés

 

Comme je vous l’ai dit plus haut dans l’article , il faut adapter son leurre en fonction du poisson fourrage observé au sondeur . Pour ma part en Extemadure , ce dernier est principalement l’ablette . D’une taille entre 10 et 18cm ( ablette de compétition ) . Donc j’utilise énormément les tons bleus , transparents , dos noir . Chez keitech les coloris Sexy shad et Electric Shad sont parfaits pour nos eaux .

Suite au choix de son leurre , il faudra déterminer le poids de la tête plombée en fonction de la profondeur de nage  et votre vitesse de récupération . Plus celle ci sera rapide et plus il faudra mettre du poids , sous peine de voir son leurre nager trop haut que la hauteur souhaitée à la base . J’optes principalement pour des têtes plombées type poisson ou bien rondes .

Dans la plupart du temps , j’additionne a mon leurre une empile en fluoro Varivas avec un triple Vanfook que je vais venir placer sous mon leurre .

 

  • Le tt shad de chez Bait Breath : Je l’utilises en en 4.8 », il est parfait lorsque les poissons sont  difficiles et post fraye du poisson fourrage vers fin Juin / début Juillet .
  • L’easy shiner de chez Keitech : Je l’utilises en 8″ et la nouvelle taille en 6.5  » C’est un shad qui certains jours  peut faire la différence car il possède une très faible vibration qui n’est pas insensible pour nos brochets
  • Le swing impact fat de chez Keitech : Je l’utilises en 5.8″ et 6.8″ , contrairement à l’easy shiner  , il aura plus de vibrations .
  •  Le wingman downsizer de chez Eastfield : Il mesure 17 cm , des coloris vraiment naturels , une grosse vibration : il est parfait !
  • Le sm135 s chez Babyface : C’est un shad a palette , que j’adore utiliser par temps venteux .

 

Wingman downsizer coffré !

Keitech Easy Shiner 6.5″ au bon endroit , au bon moment et c’est Jackpot !!!

Poisson record !!

Ce poisson est à l’heure actuelle mon record , prit sur un de nos lacs de barrage . Il accuse sur la toise 115 cm  . Ce poisson était dans 30 m d’eau décollé a 12 m et à succombé à un swing impact fat 6.8  » .

 

J’espères que cet article vous aura plut , et que vous auriez l’occasion de tester cette approche . Une pêche au mental mais qui peut vous apporter très gros !!!

 

Si l’envie vous venait de vouloir pêcher ces gros brochets espagnols , n’hésitez pas à me contacter , ce sera avec grand plaisir de vous accueillir chez Pesca Extremadura

A bientôt .

 

 

Romain Le Guernevé