Skip to content

LE METEORA

Par Romain Francois, le 9 octobre 2018

Plusieurs choses peuvent marquer un pêcheur ...

– un lieu ( souvent idyllique).

– une session ( partage entre amis ).

– un poisson ( souvent très gros ) …

ou un leurre , et c est bien cela dont je vais vous parler …

 

Dès la première utilisation , j’ai compris que le formidable potentiel de ce minnow allait changer mon approche de certains postes. En effet , il est plutôt atypique dans ces mensurations , 8,5 cm pour 15,5 g ce qui est assez rare sur le marché. Le rapport taille/poids en fait un leurre très dense , qui coule rapidement pour atteindre des zones très profondes ou les poissons , et là je vous parle des truites , qui ont peu l’habitude d’en voir . Il est d’une polyvalence absolue , il sait tout faire. Excellent dans les pêches amont, il atteint les zones sensibles très vite , et entre des jerks violents et des pauses il devient irrésistible. Il déplace beaucoup d ‘eau grâce a ses flancs plats et ne décroche jamais dans les courants même les plus violents. En accélérant la cadence avec des tours de manivelles plus rapide, la nage devient plus serrée et vibratoire afin de déclencher l ‘agressivité.
Mais là ou je trouve la quintessence dans son utilisation , c’est sur les pêches  3/4 aval . En effet , je le laisse se faire porter par le courant et en ayant une ligne légèrement tendue et la canne haute , il travaille tout seul . Il prend appui sur le courant et vibre seul , ce qui lui permet de balayer le pool entièrement . Un petit jerk canne haute puis un autre canne basse pour le faire replonger en fait une proie avec une nage complètement erratique et le tout suivi d’ un petit relâcher et il repart directement devant les caches de ces demoiselles , imparable !

 

Ce petit bijoux m’a rapporté depuis sa sortie plusieurs gros poissons et je ne pourrai plus sortir sans lui . C’est le complément idéal de toute la gamme JACKSON .

Le seul petit défaut , et oui il en faut bien un , c’est qui lui faut quand même des rivières d’un certain gabarit avec un débit d’eau important . Il n’est pas étudié pour les petits et moyens cours d’eau peu profonds .

Afin d’animer celui-ci , j’utilise ma Snipe S78XX de chez Zenaq . Grâce a son action de pointe très rapide , il est facile de lui imprimer la nage désirée .

Pour ne pas le brider , j ‘utilise une tresse Varivas Avani Seabass Max Power Tracer PE1 et en bas de ligne le fluoro carbon Varivas Trout Shock Leader en 10 lbs dans la majorité des cas .

Grâce a l association de tout cela , je profite au maximun du formidable potentiel du Meteora .

Truites ... mais pas que ...

Je vous l’accorde , je l’ utilise énormément pour la recherche des grosses truites , mais pas seulement . En fait il est également parfait pour rechercher beaucoup d’autres espèces . La gamme de couleurs est assez complète pour l’utiliser partout et dans toutes sortes de biotope , et aussi bien en eaux courantes , qu’en eaux mortes .

L’ Aspe en est friand quand les pêches de surface ne marchent pas . Les perches en raffolent avec une animation très violente . Les brochets d’ été lorsque qu’ils se nourrissent des alevins ou des petites proies de l’année le gobent littéralement . Et même les silures de rivières dans les radiers peu profonds n’y résistent pas. Et que dire des premiers tests en mer qui sont plus qu’ encourageant sur le bar .

Pour conclure , et vous l’avez bien compris , je suis un fan total du Meteora . Quitte a me répéter , la polyvalence de ce leurre est un atout indéniable pour un pêcheur moderne . S’en passer serait une grave erreur tant les résultats sont impressionnants . Il a une faculté inouï pour déclencher des attaques violentes et il est peut-être  a ce jour un des leurres les plus réguliers sur l’ensemble d’une saison . Eaux froides ou eaux chaudes , adaptez votre animation et la vitesse de récupération et il vous rapportera de jolis souvenirs .

L’essayer c’est l’adopter . A vous de jouer .