Skip to content

Le LIVE SWIMBAIT : Un leurre polyvalent pour le brochet

Par Charline Herpin, le 1 décembre 2020

 

                Aujourd’hui je vais vous présenter un leurre pour la pêche du brochet que j’affectionne particulièrement : Le Live Swimbait. Produit par ZEREK, ce leurre est juste mon sauve bredouille ! Quand la pêche devient difficile et que les poissons ne mordent pas sur les gros shads, les hard-swimbait ou les leurres durs classiques, c’est généralement ce leurre que je monte.

                Un de ses plus gros atouts est qu’il est extrêmement réaliste. Il est fait d’un plastique souple segmenté en plusieurs parties, créant ainsi une nage très fine et naturelle. Lorsqu’il touche le fond durant une pause, il se positionne alors sur l’hameçon, la tête vers le bas et imite alors parfaitement un poisson remuant la vase.

                Les vibrations associées à sa nage sont plus discrètes qu’un shad, ce qui permet de décider des poissons plus méfiants. Comparé aux hard-swimbaits, il a une nage plus serrée et permet de pêcher plus creux. Il offre généralement une bonne alternative lorsque l’on se retrouve à court d’idées dans des pêches difficiles.

                Il a également l’avantage d’être super résistant, de par le plastique dans lequel il est réalisé, et du fait que toutes les parties du leurre sont reliées par un tissu en kevlar. Pour exemple, mon Live Swimbait en coloris BC a marché de folie cette année, avec un grand nombre de poissons sortis, et il n’a pas pris une ride !

(Bon d’accord les yeux n’ont pas résisté eux…)

          Attention cependant, ce plastique est génial mais il fond au contact prolongé avec d’autres leurres souples. Je le mets donc généralement dans un pochon en plastique afin qu’il ne soit pas en contact avec les autres dans ma boite.

 


CARACTERISTIQUES


 

          Ce leurre fait 20cm pour 70g. Ce compromis poids/taille est assez intéressant car il offre une taille suffisamment conséquente pour attirer de jolis brochets tout en ayant un poids relativement contenu, permettant ainsi de se passer d’utiliser de gros ensembles à Big Bait.

          Les 6 coloris sont assez sympas et offrent une bonne variété de possibilités selon les conditions de pêche :

 

 


MONTAGE


 

          Ce leurre est vendu avec un triple en 3/0 et possède deux points d’attaches additionnels : sur le dos pour ajouter un triple ou sous la tête pour le faire travailler dans les couches d’eau supérieures. J’utilise aussi cette attache pour rajouter un plomb lorsque je cherche à atteindre des profondeurs de nages bien plus importantes. Usuellement j’utilise les Grenade Sinker de chez Nogales.

 


ANIMATIONS


 

          Concernant les animations, un linéaire tout simple est déjà très attractif grâce à sa nage resserrée très naturelle et les vibrations assez fines qu’il produit. Sans plombage, il nage entre 0 et 2m, je l’utilise donc principalement comme cela sur des fonds shallow.

          Si je recherche à le faire pêcher plus creux je rajoute un plomb en dessous de la tête, plus ou moins gros selon la profondeur de nage que je souhaite. Par exemple en mettant un plomb grenade de 14g, le leurre nage entre 5 et 7m.

 

 

          On peut animer ce leurre aussi en faisant du stop and go. Comme souvent pour ce type d’animations, le brochet attaque très régulièrement à la pause. L’avantage avec le Live Swimbait est qu’il continue à onduler à la descente, et garde donc son attractivité même sur des longues pauses. Petit exemple ci dessous, à gauche, d’un broc pris avec cette animation.

          Il est également possible de prolonger la pause jusqu’à le laisser se poser sur le fond. Il a la particularité de se positionner sur son hameçon, la tête vers le bas, et reste en équilibre ainsi. Son corps continuant à onduler avec les mouvements de l’eau, cela mime ainsi un poisson remuant le fond pour se nourrir. Victor a réussi à prendre un brochet de cette manière cet automne au lac du Der (à droite). Conditions très difficiles et la majorité des touches se sont faites sur cette animation ce week end là.

 

 

          Cette particularité est vraiment géniale et fait de lui un leurre assez exceptionnel selon moi car il permet de faire des pêches quasi à gratter tout en conservant la taille assez imposante associée à ses 20cm.

 

          En effet, lorsque les températures sont très basses, et que l’activité des poissons est vraiment faible, il m’arrive de tenter de déclencher les brochets en grattant le fond. Cependant ceci est généralement possible avec des petits leurres types écrevisses. Ici, on peut alors se permettre une pêche très lente en grattant le fond avec une taille bien plus imposante et donc déclencher des poissons qui n’auraient pas réagi avec des petits leurres.

 

          (Photo prise pendant le confinement, à défaut de pouvoir le prendre en conditions naturelles… on fait avec les moyens du bord ;P)

 


CANNES RECOMMANDEES


 

          Ce leurre n’émettant pas de grosses vibrations et ayant un poids assez contenu, il permet de pêcher avec une grande variété de cannes. L’intérêt est tout de même de conserver une canne suffisamment raide pour le ferrage et et pour avoir une bonne précision dans les animations, surtout lorsque l’on fait évoluer le leurre proche du fond. Il est cependant intéressant de garder une souplesse en pointe pour éviter des décrochés et avoir l’effet « catapulte » lors du lancer.

          Pour ma part, je privilégie donc des cannes d’action fast ou regular-fast dans la bonne plage de puissance du type Benkei 76XH FLE ou la Bone Voyage 704XXH.
Pour les adeptes des pêches en spinning, la Benkei 80XXH FLE convient aussi parfaitement

 


EN CONCLUSION


 

          Et voilà, j’espère avoir réussi à vous convaincre avec cette petite présentation. J’ai découvert ce leurre cette année et j’en suis sacrément fan. Super polyvalent et assez différent des autres, il a de quoi se démarquer et sauver des sessions difficiles!