Skip to content

Le dernier poisson de 2020

Par Romarick Bardiot, le 7 janvier 2021

Retour sur la fin d’année 2020, une saison de pêche marquée par les événements, des confinements rendant la pêche impossible pour une très grande de partie de nous tous, une année pauvre en eau et riche en chaleur (saison estival) ce qui n’aura pas rendu cette saison de pêche formidable. Heureusement malgré ça j’aurai pour ma part eu la chance de toucher tout de même de très jolis poissons. Alors quoi de mieux que de finir 2020 en beauté avec un nouveau record !

Nous sommes ici fin décembre, la pluie tombe de manière abondante depuis maintenant plusieurs jours et les rivières qui étaient très basses sont vite devenues impraticables par leurs débits conséquent… Le niveau de celles-ci étant monté d’un coup, semble avoir stoppé brutalement l’activité des perches ce qui me pousse à me rabattre sur les brochets qui semblent être actifs ces derniers jours.

Il s’agit alors probablement de la dernière session de l’année alors j’en profite ! Objectif faire un joli brochet. Pour cela se sera session familiale avec mon oncle et un ami. On a alors rendez-vous pour le levé du jour sur le bord d’un lac que l’on connait bien, nous décidons d’attaquer par l’arrivé d’eau. Effectivement, la rivière qui alimente le lac est elle aussi assez haute, l’eau arrive avec un débit puissant et avec une turbidité importante. La zone nous semble prometteuse lorsque dès la première lueur du soleil on aperçoit des gobages un peu partout qui nous informe sur la présence de poissons blancs en densité sur le post.

Maintenant il nous reste plus qu’à trouver les carnassiers… Nous sommes trois, on part alors sur trois approches différentes. Un au shad avec un KEITECH Swing Impact Fat 6.8’’ coloris Light Hitch (481), l’autre au jerk minnow quant à moi j’opte pour le BABYFACE BB180-MSS coloris ghost wakasagi (05). Un leurre que j’apprécie particulièrement par sa taille ni trop grande ni trop petite (18cm) et par son profil ultra réaliste de véritable poisson fourrage qui le rend alors idéal pour la recherche de nos Brochets.

Nous attaquons alors sous un magnifique levé de soleil ! Il fait froid mais le paysage est magnifique il y’a plus qu’à !

 

Les touches ne se feront pas attendre bien longtemps, après seulement quelques lancer l’ami Raphael enregistre déjà une belle touche mais manquée … Nous insistons alors et à peine 2min plus tard je prononce « poisson !! », une belle touche sur Benkei 76 XH / FLE PIKE mais après 3-4 coups de tête et un joli remous le poisson se décroche… Dommage il s’agissait d’un joli poisson. Bon en tout cas une chose est sûre les poissons sont bel est bien là, il nous faut insister ça finira par payer !

Pendant ce temps-là, mon oncle légèrement en retrait insistait toujours au swing impact lorsqu’il nous indique avoir pris une énorme touche en plein courant. Il suffira alors d’un second lancer identique pour que le shad, ramené entre deux eaux en linéaire, soit sanctionné une deuxième fois !! Cette fois ci est la bonne, le poisson est piqué et c’est gros, très gros même ! Mais on comprend rapidement qu’il ne s’agit pas du bon client… Au premier rush on se rend compte qu’il s’agit d’un silure et qu’au vu du matériel le combat s’annonce compliqué. Pendant plusieurs minutes le poisson semblait rester « calme » jusqu’au moment où il a décidé de pendre le sens du courant puis se laisser descendre, des rushs interminables tout en puissance ! La situation se compliquait alors je n’ai pas eu d’autre choix que de prendre la canne et m’avancer dans l’eau pour suivre le poisson qu’on ne pouvait absolument pas arrêter… De plus des arbres en bordure rendaient le combat du bord impossible vu la direction dans laquelle était parti le poisson

Les minutes défilent et le poisson ne se rapproche toujours pas du bord et il est difficile de brider ce qu’on estime être un « beau » poisson sans vraiment imaginer la taille qu’il pouvait faire. Le matériel utilisé n’est clairement pas adéquat…

J’arrive tout de même à reprendre quelques mètres de fils en me disant que c’est le moment de reprendre le dessus ! je tire, tant pis nous voilà arriver à presque 1h de combat il est temps d’en finir.

Ce long combat commence même à interpeller les promeneurs matinaux ! Les plus curieux d’entre eux se rapprochent afin de savoir ce qui se passe.

Enfin, j’arrive à ramener le poisson à quelques mètres de nous, il remonte une ou deux fois à la surface mais toujours compliqué de voir réellement la taille de la bête, une chose est sûre, il est GROS ! Mais ce n’est pas encore gagné, même s’il semble montrer quelques signes de fatigue il lui reste encore gros d’énergie au vu de sa réaction lorsqu’on s’est approché de lui !! C’était reparti pour quelques gros coups de tête bien puissants…

Bon, il est maintenant temps de le sortir, un véritable travail d’équipe ! Après avoir pris le relai pour le combat c’est Raph qui prend les devants pour sortir le poisson.

Et là c’est la surprise ! C’est clair ce fish est juste MONSTRUEUX !! Pas le choix nous devons additionner nos 2 toises pour le mesurer ! Verdict le poisson dépasse les 2.30M

 

C’est dingue tout ça sur une canne en 10-40g et de la tresse en 15 centièmes !! Il aura tout de même fallu plus d’une heure pour sortir se poisson qui après quelques photos est retourné immédiatement dans son élément.

Une dernière session de 2020 riche en émotions et sensations ! partagées en famille que rêver de mieux ! Un travail d’équipe et un record pour cette année !

Romarick