Skip to content

La nuit tous les bars sont gris...

Par Steven Rio, le 25 septembre 2018

Un challenge nocturne...

  • La traque du bar est une pêche passionnante pouvant arborer différentes facettes car il est possible de pêcher ce  fabuleux prédateur d’une multitude de techniques différentes.
  • Celle dont je vais vous parler ici est la pêche du bar de nuit du bord.

En pleine nuit, les bars sont encore très actifs et en profitent pour chasser les proies qu’ils ne trouvent pas pendant la journée (crabes, crevettes…).

Pour le pêcheur par contre c’est une autre histoire, la nuit, la pêche aux leurres demande une attention particulière, car dans le noir impossible de suivre sa tresse des yeux ni de voir la surface de l’eau. C’est là que l’on se rend compte que ces détails, qui semblent anodins, sont en fait essentiels en plein jours.

Quels matériels choisir ?

  • J’utilise deux modèles spinning de canne Major Craft Benkei FLE :

La Benkei BIS.722MH et la Benkei BIS.762 H, ces deux cannes me permettent de pouvoir pêcher un grand nombre de situations différentes.

La première est équipée d’un moulinet en taille 3000 et la deuxième avec un 4000.

Concernant la tresse, pour le corps de ligne, j’utilise de la Varivas Super PE et la High Grade X4 PE en 1,2 à 2 PE selon la technique ou le leurre utilisé.

Pour la tête de ligne, j’utilise le shock leader Varivas 100% fluoro en 20 lbs ou 25 lbs d’une longueur d’environ 1,20m.

Quels leurres utiliser ?

Beaucoup de leurres sont efficaces pour pêcher le bar la nuit (leurres durs, leurres souples, jigs…).

Ma préférence pour cette pêche est le leurre souple qui sera le plus polyvalent sur les différentes topographies de spots que l’on peut rencontrer.

L’Easy Shiner, le Shad Impact, le Sexy Impact et le TT shad sont les leurres qui m’ont permis de faire de très beaux poissons, les tailles 3″ à 5″ associées à des têtes plombées de 5 à 15g vous permettent déjà de pêcher un grand nombre de situations.

 

Où pêcher ?

Les postes les plus intéressants sont souvent des endroits de passage que les bars empreinteront suivant le flux des marées (entrée d’étang littoral, pointe d’entrée de baie, moulin à marée, entrée de golf, de rade ou de ria…).

Tout ces endroits auront la particularité d’avoir, à un moment donné de la marée, un courant soutenu où les bars aiment venir chasser et sont aussi des endroits de passage obligatoires pour notre cher prédateur en quête de nourriture.

Comment procéder ?

La première chose à déterminer est la topographie du poste (profondeur, intensité du courant, obstacle, présence de nourriture…).

Grâce à tous ces paramètres vous serez exactement comment ajuster votre montage et quel type de leurre employer.

Exemple de poste :

Un moulin à marée donnant sur un étang littoral, profondeur moyenne d’un mètre dans la passe avec un courant soutenu pendant la montante et la descendante.

Matériel utilisé :

Une canne Major Craft Benkei 722 MH FLE équipée d’un moulinet en taille 3000 garnie d’une tresse de 1,2 PE avec un shock leader de 20 lbs.

Leurre utilisé :

Shad Impact, Sexy Impact ou Easy Shiner de 4″ associé à une tête plombée de 5 à 7g.

Action de pêche :

Peignez méticuleusement les abords du courant principal en linéaire avec un shad. Le leurre finess quant à lui est parfait pour pêcher directement dans le courant, animez votre leurre en dent de scie en plein bouillon.

Si les bars sont présents et actifs, la touche est franche et brutale, réglez bien votre frein de moulinet car les départs en plein courant sont très puissants.

Maintenant vous avez toutes les clefs pour réussir vos pêches de nuit, la traque de monsieur Labrax est une quête passionnante et chaque poisson se mérite et sera une victoire, petit ou gros…