Skip to content

La Métaphore du Puzzle appliquée à la recherche du Métré !

Par Christophe Maffezzoni, le 1 octobre 2020

Avec Arnaud Delbos, Adrien Rigau, Damien Carka, Denis Bernicot,
Alexandre Mazzia, Romain, Pierre Chaplain, Johan Miroux, Christophe Piot, Florent Noël, …

De 2016 au 07 juillet 2020 !

Jusqu’en mai 2016, je n’avais jamais rencontré ce GRAAL que tout pêcheur de Brochet recherche un jour … le METRE

J’ai attrapé plusieurs poissons de « 90+ » comme on dit, mais jamais dépassé cette barre symbolique !

Jusqu’en mai 2016 …

Le commencement !

Première ouverture sur les lacs Landais, suite à la Coupe de France à Sanguinet en novembre 2015, où nous terminâmes 3ème avec mon binôme et Ami, Adrien Rigau, grâce à un quota Perche, avec une moyenne à 44cm !

J’avais encore ma Sundance K16, et j’étais avec Arnaud, dans la baie d’Ispe, sur le lac de Cazaux-Sanguinet.

La veille, Adrien fit un poisson métré, avec Arnaud.
Nous étions tranquillement entrain de pêcher une jolie bordure de roseaux, quand tout à coup, je prends une bonne tape franche !

Contact !

« Poisson ! »

Au début, je pensais à un fish de 70 environ, vu le combat …
Mais arrivé au bateau, ce premier métré décida de m’expliquer la musique 😉
Il m’a fait découvrir la force et la malice des poissons Landais, ainsi que son habitat !

Direct dans l’herbier, bien épais !

Au même moment, Adrien appelle Arnaud pour savoir ce qu’on fait …

« Serre ton frein ! Et bride le comme un cochon ! »

C’était Adrien, me donnant les bons conseils, pour ne pas le perdre, sauf que …

trop tard  🙁

Conclusion : il se décroche dans les herbiers.

Arnaud a eu le temps de le voir et l’avait estimé à 110+ …

Première tristesse : (

Mai 2017 …

Le drame !

Deuxième ouverture, cette fois, sur le lac de Parentis-Biscarrosse.

1er jour …

« Un temps à poutre » comme on dit …
Vent, pluie, nuages …

Nous étions sur le bateau d’Adrien, avec Damien.
On venait de faire plusieurs brochets, avec une moyenne autour des 65cm je crois.

On s’amusait bien malgré le temps 😉

Et je perds le leurre avec lequel je faisais tous les poissons du jour …

Pas grave, je mets autre chose, en essayant d’analyser la situation, pour trouver peut-être plus gros … (premier puzzle)

Quelques lancers plus tard …

BOOM !

Pendu !

Ferrage de cow-boy !

(dédicace à mon Ami Alexandre Mazzia et à Ryusuke Hayashi : ) )

Bridage de cochon (comme m’avait dit Adrien l’an dernier …)

Frein réglé comme il faut : serré à bloc ! Ou presque …

Et je lui mets tout ce que je peux !

La canne était pliée et faisait le job.

On voit 3 ou 4 fois le poisson au bord du bateau !

On a eu le temps de l’estimer à 110+ pour ne pas dire 120 …

Mais …

La suite sur cette vidéo :

https://www.facebook.com/lecimap/videos/424911071212619/

2018 …On se rapproche 😉

Nouveau Record : 96,5 cm !

En avril, en Irlande, chez Pascal Brissaud, au Watermill Fishing Lodge.

Nouveau Record : 98 cm !

En mai, sur le lac de Parentis-Biscarrosse, avec un client, Pierre,
en appliquant ma recette du « chocolat dans le canapé » : )

2019 …

Plusieurs 90+, avec un top à 97 cm !

Sur le lac de Parentis-Biscarrosse, avec Louis, le fils d’Adrien,
sur un spot où son père en avait fait un autre de 97, le même jour !!!

2020 …

Ça fait 3 ans que je me suis installé dans la région,
avec femme et enfant, pour une nouvelle vie.

Et depuis février de cette année,
nous avons la chance d’habiter à Sanguinet !

A 5 minutes de la mise à l’eau 😉

Suite aux deux saisons passées,
2020 devait être l’année des confirmations
et des espoirs …

Avec le Covid, cela semblait compromis … mais … 😉

Les guidages ont pu reprendre en même temps que l’ouverture de la pêche, soit le 16 mai.

Et premier poisson que je sors, histoire de bien commencer la saison …
une Perche de 44, en cherchant le Brochet ! 😉

Suite logique de 2019 : )

Heureux !

Cette Perche, je l’ai attrapée sur ma nouvelle Benkei, choisie précisément pour le métré !

Sur laquelle j’ai peaufiné le montage au niveau du bas de ligne,
avec toujours mon fidèle et solide « nœud briquet » : )

Plusieurs guidages et plusieurs sorties « repérage »
ont eu lieu depuis.

Et une tendance se dévoilait petit à petit …

Le puzzle se formait ! 😉

Avec un de mes clients fidèles, on prend un poisson qu’on estime à 85 …

« qu’on estime » parce que
après une première chandelle une fois dans l’épuisette,
alors que je le mets dans le vivier, avec l’épuisette,
lorsque Romain soulève la trappe pour le prendre en photo,
« hop la ! »

Le joli broc s’échappe, avec le leurre encore dans la gueule, en cassant le bas de ligne : (

Quelques jours plus tard, avec un autre client fidèle, Pierre, on prend en photo un poisson de 80.

Et les situations s’enchaînent, les unes derrière les autres,
confirmant, petit à petit, les pièces du puzzle pour faire ce fameux métré !

 

Et fin juin, les choses s’affinent …

D’abord avec cette situation de pêche, ressemblant à un mélange entre la Hollande et le Léman,
du peu que j’en connaisse …

Où mes 2 stagiaires en BTS Aquaculture, afin de vérifier une des hypothèses de leurs projets de stage, découvrent et confirment (en partie) les préférences thermiques du Brochet …

Nous faisons plusieurs Brochets de 60/65, 2 de 75, et 2 Sandres s’invitent à la fête, mesurant 61 et 63 😉

les 2 plus gros Brocs et les Sandres, en linéaire.

Les autres Brochets, en pélagique, à vue, sur le sondeur !

Puis, le jeudi 02 juillet, ils reviennent, et l’un d’entre eux perd un poisson estimé à 95 sur une zone bien précise 😉

Le lendemain, avec 2 clients et mon stagiaire BPJEPS, en voulant trouver les Perches pour eux, je perds un Broc qu’on estimera à 120, alors qu’il avait coffré ma Perche de 28 ! : )

Le Lundi 06 juillet, 3 jours plus tard …
Avec Johan Miroux

En cherchant la Perche un peu plus en profondeur,
sur les nouvelles cannes CEANA,
avec un shad en 3.2 pouces, sur une tp de 5gr …
Je pique un broc, qu’on estime métré+ …
Il se décrochera au bout de 3 minutes de combat grandioses : )

 

« Jamais 2 sans 3 ! » dit le proverbe …

« 3 » parce que je pense qu’on peut considérer les 2 derniers comme 1 seul,
étant donné que je ne cherchais pas le Brochet …

La prochaine devait donc être la bonne : )

Et ce mardi 07 juillet, lors d’un guidage, avec Christophe, qui rêvait de monter sur un bassboat !

A qui j’ai montré comment faire des Perches, au jig métal et au souple,

Alors que nous revenions d’une zone trop exposée au vent …
rendant la pêche compliquée …

Et considérant les conditions du moment …
Les pièces du puzzle semblant s’associer franchement …

Avec mon stagiaire, nos regards se sont croisés …

et nous avons expliqué à Christophe que nous allions terminer la séance sur une zone,
qui pourrait nous rapporter un joli poisson, si le puzzle se confirmait !

Avec son accord, Christophe continua à la Perche, mais équipé avec un bas de ligne en fluoro,
au cas où un Broc déciderait de s’intéresser à son leurre : )

Et pourra ainsi confirmer une pièce du puzzle.
Pendant que Florent (mon stagiaire) et moi, allons chercher le Brochet.

Et au bout de 2 lancers,

Lors d’une deuxième dérive,

BOOM !!!!!!

FISH ON !!!!!

« C’est gros ! »

« Epuisette ! »

Mon Wingman 17 venait d’être intercepté par une masse rageuse : )

Après un ferrage appuyé, type « cowboy » 😉
grâce à ma Benkei,
je le brida « comme un cochon » !

Comme je savais qu’il y avait peu de risque de perte à cause des herbiers ou d’un obstacle,
j’avais desserré légèrement mon frein ; j’ai bien fait !

Parce que arrivé au bateau, le copain me fit un rush me montrant qui était le boss !

Il me fit aussi un petit tour sous le bateau, pour visiter la coque du Skeeter : )

Et d’une main sûre, Florent me le mis dans l’épuisette !!!!!!!

« IL Y EST !!! LE VOILA !!!! MON METRE !!!! »

Explosion de joie à bord !

Accolades à distance en raison du covid !

Prise de photos rapides pour le respect du poisson.

Remise à l’eau tout aussi rapide.

Verdict : 112 cm ! 😉

Explosion de joie à bord !

On terminera la journée là dessus.

Du coup, Christophe gagna une autre journée de guidage pour la peine !

Bilan.

Après 2 métré+ perdus par méconnaissance,
Après 2 métré+ perdus sur des techniques «inadaptées»,
Après plusieurs poissons de 90+,

le puzzle s’est mis en place : )

Quel est-il ? : )

Pour le savoir …
venez sur le seul et unique Skeeter Boat
de France et de Navarre !

Lors d’un guidage ; )

Depuis cette formidable journée, avec Florent,
nous avons eu l’occasion de vérifier plusieurs hypothèses,
plusieurs puzzles,
avec plus ou moins de réussites : )

C’est aussi ça la pêche,
pour celles et ceux qui le désirent.

Il faut savoir transformer ses  « non-réussites »
en expériences constructives et formatrices
pour les sessions à venir.

Afin que le puzzle se mette en place : )

A bientôt pour de nouvelles aventures !

Portez-vous bien !

Et merci de faire attention à nos Brochets

quand l’eau de surface dépasse les 24°C !

Christophe MAFFEZZONI

Moniteur Guide de Pêche
sur les Lacs Landais

www.lecimap.com