Skip to content

Fishing Trip au Bijagos

Par Romain Le Guerneve, le 12 juillet 2019

Ne jamais rester sur un échec

Pour la deuxième année consécutive, j’ai décidé de retourner sur le centre de Pêche »ile de Kere « . Celle ci est située sur l’archipel des Bijagos en Guinée bissau. C’est un centre de Pêche vraiment unique car, les pécheurs ont à disposition pour eux seuls toute l’île, avec tout le confort nécessaire de A à Z. En résumé, le staff s’occupe de tout, guidage, nourriture etc.

Côté pêche, l’année dernière nous avons eu à un temps malheureusement pas propice pour la pêche. Beaucoup trop de vent pendant une longue période à bloqué considérablement l’activité alimentaire des poissons. Je n’ ai pas connu les bijagos comme on m’en avait tant parlé. Le petit goût de reviens y se faisait sentir. C’est donc décidé que j’ai résigné pour une deuxième aventure, et je ne serais vraiment pas déçu.

La pêche aux bijagos

  1. La pêche sur l’archipel des Bijagos est dans la casi totalité dite Light. C’est une première expérience qui convient complètement pour un débutant de la pêche exotique. Les poissons ciblés seront principalement la carrangue, carpe rouge, carrangue pompaneau, cobia, barracudas, hotolythes etc. La probabilité de faire beaucoup d’espèces dans son séjour est formidable. Les peches aux leurres durs sont de mise, la peche en verticale aux leurres souples n’est pas en reste non plus. Et pour finir un peu de peche aux appats sur épave, histoire de se faire les bras

Le matériel utilisé

Pour ce voyage j’ai décidé de partir avec 3 ensembles.

➡ Pour les peches lights, j’ai choisi ma fidèle zenaq glanz73  circular. C’est une 30 lbs, elle est parfaite pour les peches aux leurres durs, jerks, sticks et casting jig pour lancer sur les chasses.

➡ Pour les peches standards, j’ai pour cette année opté pour la nouvelle marque de cannes et leurres bone fishing world, j’ai donc opté pour la Océan thug 771 h Light popping, c’est une 50 lbs. Comme son nom l’indique, elle est parfaite pour des poppers de moyennes tailles, jig et pêche en verticale, elle est vraiment parfaite et possède une réserve de puissance hallucinante.

➡ Pour les peches fortes, encore une fois de plus j’ai fait confiance à zenaq. La tobizo 83/150 est un avion de chasse pour cela. Lancé des gros popper pendant un bon moment ne lui fait pas peur. Pour pêcher les épaves à la recherche des cobias et autres carpes rouge elle excelle. Un vrai treuil !

Pour les leurres, je suis partis comme dis plus haut, sur beaucoup de leurres durs.

Les jerks mogul minnow 110 et 130 sp de chez bassday ont été parfaits.

Carpe rouge faite avec le mogul minnow 130 sp sur une pause au dessus d’une tête de roche

  1. Mon coup de cœur pour cette année à été la nouvelle gamme de poissons nageurs de chez Jackson, à savoir le Kaiken Popper et Kaiken. Le Kaiken Kopper est un leurre exceptionnel qui ne décrochera jamais avec les vagues, il peut s’animer même en simple linéaire, et le plus il se propulse hyper loin. Le Kaiken est quant à lui un stick coulant que l’on animé en léger walking the dog, les carpes rouges en raffolent !

Carrangue hypo prise sur le kaiken popper 140, l’attaque à été fantastique !

Pour la pêche aux leurres souples en verticale, je suis partis uniquement avec du keitech. J’ai opté pour les easy shiner en 8  » et swing impact fat 5,8 et 6,8  » sur des têtes plombées allant de 50 à 150 gr

Jolie hotolythe qui a succombé au swing impact fat 6,8 », pour ce faire j’ai utilisé la Bone océan thug Light popping.

Pour les peches fortes au dessus des épaves, nous avons utilisés des appâts vivants, c’est vraiment une pêche de brut, chaque passage au dessus de l’épave est sanctionné d’un gros combat. Ma tobizo 83/150 a été mise à rude épreuve, mais s’en ai plus que bien sortie : c’est un monstre de puissance ! Sur cette épave c’était principalement du cobia, carpe rouge et carrangue.

Au final sur mes 10 jours de Pêche sur l’Ile , cette année j’aurais vraiment eu la chance d’avoir pris ma revanche. Les conditions climatique étaient de notre côté, les poissons étaient bien actifs. Et tout cela dans la bonne humeur avec cette année un superbe groupe d’amis. Chose qui est sûre, je reviendrais…

Je vous laisse apprécier encore quelques clichés de mes plus belle prises.