Skip to content

Comment s'attaquer aux Black bass

Par Romarick Bardiot, le 27 octobre 2020

Peu importe la saison le Black bass est un carnassier opportuniste qui saura se saisir
d’un éventail de proies toutes aussi différentes les unes des autres (grenouilles, rongeurs, poissons, libellules, écrevisses…).

Cela laisse alors au pêcheur la liberté d’utiliser son imagination pour séduire ce poisson, ainsi on peut trouver sur le marché tout un panel de leurres bien différents permettant de rechercher le Black bass.

Le black bass est un poisson qui aime monter dans la couche d’eau dès l’apparition des première fortes chaleur, lorsque les rayons du soleil viennent frapper la surface. Un comportement atypique qui permet aux pêcheurs de le pêcher à vu, ce qui en fait son succès en France depuis maintenant quelques années, où il devient de plus en plus prisé !! D’abord implantée dans des étangs, aujourd’hui la population de Black bass est en pleine expansion et on le retrouve dans de plus en plus de canaux, rivières et lacs un peu partout dans le pays.

Comment trouver ce poisson ?
Tout d’abord il existe plusieurs types de zones à privilégier lorsqu’on s’attaque à sa recherche, que se soit en étang, lac ou encore en rivière bien souvent les poissons se tiendront dans les mêmes genres de postes. Les zones boisées seront à ne surtout pas négliger, malgré les chances plus élevées de perdre ces leurres (pour cela il faudra adapter sa technique et le choix de ses leurres), les tombants rocheux ou les murs en bordure seront également des « hot-spot » ! Sans oublier évidemment les nénuphars ou bien encore les zones de cover bien souvent remplies d’herbiers l’été. Durant les périodes de fortes chaleurs les zones d’ombre ne devront pas être oubliées.

Pour ce qui est de l’équipement, je pars très souvent le moins chargé possible. Je pêche le Black bass 90% du temps du bord et dans 60% des cas à vue. Il s’agit dans mon cas bien souvent d’une pêche itinérantes où on évite de se charger inutilement malgré la peur de manquer de matériel ou de ne pas avoir emmené le bon leurre.

Cependant une paire de lunettes polarisante est si je peux dire
« indispensable », ne pas en avoir vous ferez passer à côté de nombreux poissons.

Pour la tenue, il est préconisé de ne pas enfiler vos t-shirt ou pantalon les plus extravagants avec des couleurs flashy, restez simple avec des couleurs les plus discrètes possibles.

Le matériel, Je me déplace quasiment jamais sans mes deux cannes, une petite spinning et une casting.

Une MAJOR CRAFT DAYS 69ML avec comme puissance donné 3, 5/10,5gr qui me sert pour les pêches « finesse » ou afin de lancer un petit leurre précisément pour un poisson repéré en surface. Son action regular fast mais assez sèche ainsi que sa grande réserve de puissance en font une partenaire idéale. Cet ensemble est le plus souvent équipé de petits leurres de surface comme le ZEREK TRAIL WEAVER ou JACKSON MUSHIIIIN, petits minnows style JACKSON ARTIST 70 et évidemment quelques leurres souple tels que le KEITECH SHAD IMPACT 4″, KEITECH CRAZY FLAPPER 3.6″ ou BAIT BREATH VEIN POWER PLUS. Un petit moulinet en taille 2000 avec une tresse Varivas HIGH GRADE pe0.8 et d’un bas de ligne VARIVAS TROUT SHOCK LEADER en 28 centièmes.

Le deuxième ensemble est une MAJOR CRAFT DAYS 69MH. Plus puissante, 7/28gr et une action similaire (regular fast), cette canne me permet notamment l’utilisation de leurres plus lourds (JACKSON DEBU NYORO, ZEREK SKITTISH DOG, BONE OVER JET…) ou pour pêcher au rubber jig par exemple. Avec une tresse VARIVAS HIGH GRADE pe1.0 et un bas de ligne entre 40 et 60 centième selon le milieux.

Pour ce qui est de l’approche, le Black bass est très rusé et de plus en plus éduqué sur des secteurs arpentés par de nombreux pêcheurs… Pour cela, plus vous serez discret et mieux se sera ! Il n’est pas rare que je me sois retrouvé allongé sous des arbres ou bien caché dans des herbes hautes afin de pouvoir déjouer la méfiance de nos chers compagnons de jeu.

Pour prendre un black bass qui évolue en surface, rien ne sera plus efficace qu’un VEIN POWER PLUS (worm BAIT BREATH) monté en wacky sur un petit hameçon. Attention cependant à ne pas effrayer le poisson avec la bannière.

Un leurre souple de type EASY SHINER ou bien encore une créature qui flappe comme la CRAZY FLAPPER seront également très efficaces en surface ou subsurface monté en weightless sur un hameçon texan ! Ramené en Buzzing les touches violentes s’enchaineront ! Ne pas hésiter non plus à proposer de belles bouchées ! Le black bass est rarement timide :).

Et bien sûr toujours partir avec quelques leurres de surface qui seront parfois un atout lors de certaines sessions compliquées ! Stickbaits, buzzbaits et quelques insectes.

Vous avez maintenant tout les secret pour prendre de jolis Black bass.

Romarick…