Skip to content

Jackson Trout Tune : Troutin' Fever

Par wayoffi, le 15 novembre 2017

Les truites font souvent preuve d’une certaine paresse en refusant de trop se déplacer pour s’alimenter. Il est donc important pour le pêcheur de faire passer son leurre au plus près de la mouchetée. Et une fois à proximité, il faut que celui-ci évolue parfaitement. Le Jackson Trout Tune est un des rares poissons-nageurs disponibles sur le marché qui réunit toutes les qualités nécessaires à la recherche des salmonidés. Examinons-le en détail.

Le leurre est disponible en deux tailles qui correspondent parfaitement aux petits poissons que les truites ont l’habitude de consommer. J’utilise surtout dans les rivières petites à moyennes le plus petit modèle, de 55mm. Je réserve le plus gros, de 70mm, pour les cours d’eau importants et pour les lacs, où ses capacités de lancer remarquables et sa faculté à pouvoir pêcher creux font la différence.

Sur le Trout Tune 55HW les hameçons, des Owner ST11 de taille 12, sont très fins de fer et ont un piquant fabuleux. Mais ils ont les inconvénients de leurs qualités : ils ne sont pas adaptés à la recherche des gros poissons. Je les remplace par des hameçons plus forts de fer de taille 12 ou 10. Cela n’a aucune conséquence sur la nage du leurre et permet de sécuriser les plus beaux poissons. La version 70HW occulte ce problème en étant équipée de triples Owner ST36 au piquant et à l’endurance largement éprouvés.

Ce poisson a intercepté le Trout Tune 7 HW en plein courant. Il a rapidement dévalé en faisant plusieurs chandelles. Une truite aussi imposante qui saute hors de l'eau c'est impressionnant!

Les Trout Tune sont très denses par rapport à leurs tailles (6g pour le 55HW et 8,5g pour le 70HW). Ils se lancent très bien, coulent rapidement et permettent d’explorer les couches d’eau les plus profondes.

Deux truites qui ont craqué pour le modèle 5.5 HW.

Le lest, en tungstène, est placé en tête du leurre. C’est ce centre de gravité décalé vers l’avant qui fait toute l’originalité du Trout Tune. Ainsi situé, il confère au minnow plusieurs avantages :

-Le leurre coule sur lui-même la tête en avant lors des phases de descente. Cela plait beaucoup aux truites. Il permet au poisson-nageur de rester attractif même lorsque la récupération est stoppée, celui-ci continuant à se mouvoir. Les touches peuvent se produire à ce moment-là. Le pêcheur n’a qu’à contrôler la chute du leurre. Il est aussi possible de pêcher sous la canne en faisant dandiner son Trout Tune. Cette pratique peut être très utile pour prospecter les berges concaves.

Le Trout Tune 7 a permis de piquer ces deux farios. Ces prises ont été réalisées dans un lac de barrage situé dans le nord de l'Espagne.

-Le fait de plonger vers les profondeurs la bavette la première évite d’exposer directement les hameçons aux nombreuses zones d’accroches potentielles des rivières et plans d’eau de première catégorie. A la faveur d’un profond courant, il est de ce fait possible de laisser rouler le leurre sur le fond, la bannière légèrement tendue, et de reprendre le contact devant le poste supposé d’une belle truite : la sanction est immédiate !

Truite prise au pied de la pile d’un pont, suivant l’animation décrite ci-dessus. Le Trout Tune 7 est bien coffré. Il est passé là où il fallait!

-La queue du leurre, débarrassée de tout lest, est extrêmement vive. Le poisson nageur effectue un large wobbling en pêche aval (down stream). Il s’appuie sur le courant et nage tout seul. L’apparent calme du wobbling contraste avec la grande nervosité sur les twichs. Cette animation alternée avec des phases de descente est très utile en pêche vers l’amont (up stream). De plus, le petit anneau d’attache permet un maniement hyper précis.

Ce minnow n’a pas grand-chose à voir avec les autres heavy sinking qui ont un lest placé en queue de leurre et qui le traîne comme une lourde charrette… Ils sont mous, patauds, lents… des chevaux de traie à côté du pur-sang qu’est le Trout Tune!

Ma rencontre avec ce leurre, il y a maintenant plus d’une quinzaine d’années, fut une révélation, presqu’un coup de foudre. Mes autres heavy sinking ont pris une sacrée claque… Le Trout Tune est capable de performances remarquables. C’est un poisson nageur abouti qui est aussi doué d’une extrême polyvalence. Il peut même rester accroché au bout de la ligne toute la journée. Ses caractéristiques font de lui un incontournable de la truite au poisson nageur.